Laure Néron

Imper !

Je ne pensais pas qu’un jour je puisse trouver sympa ce genre de chose….

Ail ail ail ail !

DSC_0578

Garder son sérieux, toujours garder son sérieux !

Et un tour de tracteur pour fêter ce bout de journée au pays de l’ail avec l’indécrottable Stéphane qui ne peut pas s’empêcher de travailler en tirant la langue.

Et ouais, c’est pour bien s’appliquer et pour que les rangées soient droites ! et ouais !

Orane et Florent

LMN_0659 1

Le mariage d’Orane et Florent, une semaine déjà.

Entre lavandin et blé, les alliances.

Je garde le souvenir d’une jolie séance de couple avec une super assistante pour mettre en valeur une traine sublime ! Une jolie chipie rencontrée pendant l’apéritif, une mariée super détendue, un couple adorable. Et un Klaxon aphone !!!

Les photos disponibles avant ce soir.

Félicitations à vous deux, merci pour ces belles émotions.

Souvenirs

DSC_5804

Puissent les gens qui nous donnent aujourd’hui du bonheur rester encore longtemps avec nous,

Des autres, le souvenir reste…

Coeur triste ce soir !

 

Une expo qui se trame

LMN_9541

Ce projet me trottait depuis longtemps, depuis ce matin 7h il est en train de prendre forme et de concrétiser. Merci à Olivier Murat de m’avoir reçu, tout premier d’une série. Ses pastèques et melons se retrouvent sur les étals de la Ferme des quatre saisons à Orange. Quant aux photos… il faudra attendre encore un peu pour voir. Attendre les saisons, voilà le plaisir de ce travail.

La première fois….

_MAX5025

Tu te souviens,Emilie ? Ma bombinette, modèle patiente toujours prête pour se fondre dans mes délires !

Quand est-ce qu’on révise à nouveau la géométrie ensemble ?

 

Retour dans les années 30 !

LMN_0916 copie

Il est trop beau ce petit manège. Il tourne depuis les années 30 ! Bientôt 90 ans à amuser les enfants.

Vues d’aujourd’hui

LMN_3417

Des derniers quelques jours les journées ont été bien remplies. Du travail, beaucoup, intense, fort en émotions, des épreuves personnelles aussi et puis des rencontres, des retrouvailles, des découvertes.

De l’échiquier de ce mercredi matin, de l’anniversaire home made de mon fils, le premier en 14 ans, de la merveilleuse lumière qui a habillé les futurs parents de ma séance de ce soir… voir et vivre des choses belles c’est à la fois un but et une raison d’être.

Bon et pour finir, un peu d’humour, le clin d’oeil… Je doute que cet aménagement de rond-point soit pérenne, mais je trouve cette installation du 1er mai très artistique. Joli Cairanne !

Tchao Kiki !

LMN_0977

Je ne crois pas à grand chose, mais j’avais très sérieusement besoin de ce double arc en ciel, plein et généreux cette fin de journée. Juste au dessus de mon épaule, du premier au dernier mot.  Un encouragement à poser le point final sur l’une des plus dure des nécrologie que j’ai eu à rédiger.

Tchao Kiki !

Restaurer…

Atelier Tournillon

Restaurer c’est fixer dans le temps pour un temps donné, restaurer c’est aussi faire vivre un geste le même que celui qu’un artisan a effectué il y a des centaines d’années. Restaurer c’est aussi comprendre, défaire, découvrir des trésors aussi insignifiants soient-ils. Pour le néophyte, le puzzle ne semble pas avoir de sens mais pour celui qui restaure, démonte avec la logique de celui qui a construit afin de pouvoir à son tour remettre dans l’ordre chacune des pièces, tout fait sens.

Je ne pense pas que dans 200 ans le meuble Ikéa de la grande tante ait en lui cette charge émotionnelle. Ce bois compressé et collé n’a pas l’âme de la matière brute, de la planche choisie parmi des centaines de planches pour son essence, sa beauté, sa perfection. Je savoure chaque jour le bonheur de partager avec ceux qui restaurent, de respirer un peu l’odeur des ateliers, de regarder chacune des pièces qui leurs sont confiées reprendre de la couleur alors que derrière la restauration le restaurateur s’efface. Pour restaurer, il faut être discret, délicat, humble et avoir l’intelligence de comprendre à la fois  la matière et celui qui pour la première fois lui a donné de la vie.

« Restaurer » comme il est étrange ce terme qui associe certainement les deux métiers que j’admire le plus ; celui qui nourrit les êtres et leur donne santé, plaisir et énergie et celui qui redonne vie aux objets, qui raconte une histoire. Restaurare, le Littré renvoie à l’étymologie latine du re associé au primitif staurare, fortifier, dans un même temps restaurer dans le récit s’emploie aussi dans le sens de rétablir une vérité…

#Atelier Tournillon